Archives mensuelles : mars 2018

Publication :

Revue de littérature générale et comparée, de critique et de traduction, n°10

La Revue de littérature générale et comparée, de critique et de traduction, dirigée par Abdul Majid Hanoun, éditée par Samia Allioui et publiée par l’université algérienne de Badji Mokhtar (Annaba), consacre son dixième numéro à la poésie arabe. C’est une revue semestrielle à comité de lecture auquel appartient Bénédicte Letellier.

Les lecteurs arabophones ou arabisants pourront lire les articles de ce numéro en format pdf ici. Un seul article est écrit en français. Il offre une réflexion sur la pratique de la traduction en poésie. L’auteur, Rania Hassan Ahmed (Université d’Helwan, Égypte), s’appuie sur un recueil du poète libanais Charbel Dagher traduit par Abi Rached pour montrer l’importance de « l’émotion textuelle » dans le passage d’une langue à une autre.

Lecture croisée de poèmes

Ophélie Sautron et Émilie Richard

Dans la continuité des échanges poétiques au sein de la promotion des Licence 2 de Lettres, Ophélie Sautron et Émilie Richard nous offrent ici un moment poétique. Pour tous les lecteurs de ce site, je les remercie chaleureusement.

Appel à communications:

« Mouvements culturels et supports médiatiques océan Indien (XIXe-XXe) »

Colloque international organisé par le LCF et DIRE, soutenu par l’OSOI (Observatoire des Sociétés de l’Océan Indien), à l’université de La Réunion, en partenariat avec le CERILAC (Université Paris VII), les 24-28 octobre 2018.

Ce colloque, porté par des chercheurs en littérature et en sciences de l’information et de la
communication, s’adresse également à d’autres disciplines de sciences humaines et sociales. Il s’intéresse à de nouveaux modes de cartographie d’un monde culturel fondé sur des pratiques immédiates, des pratiques sociales éphémères ou plus longues, ainsi que sur la recherche d’une archive coloniale et post-coloniale.

Il s’agit d’interroger des acteurs (participants), des textes (archives, revues, presse, littérature), des images qui permettront de retracer (au sens littéral) l’histoire des mouvements revendicatifs qui s’opposaient aux pouvoirs établis dans l’océan Indien. Épousant une perspective épistémologique globalement postcoloniale, ce colloque vise à analyser et interroger la mémoire des idées et des représentations militantes qui émergeaient aux XIXe et XXe siècles. Un délai est accordé pour les soumissions de propositions : le 15 mars 2018. (Lire l’appel en entier)